Expériences de Voyage

Excursion à Marrakech : le désert d’Agafay en side-car

Excursion à Marrakech : le désert d’Agafay en side-car
5 (100%) 4 votes

Marrakech, la beauté du désert "in style"

Il y a dans la vie d’un voyageur des souvenirs qui se suspendent au temps ; entre beauté et émotion. C’est exactement l’un de ces moments d’éternité que j’ai eu le privilège de vivre lors de la découverte du désert d’Agafay (Maroc), en side-car. 

Soyons clairs : nous autres voyageurs ne voyageons ni pour collectionner les tampons sur nos passeports, ni pour mettre une croix sur une liste de pays incontournables (« ça, c’est fait ») et encore moins pour poster un selfie. Non : nous voyageons pour ressentir ce vent de liberté qui nous rapproche de l’autre et du Monde merveilleux qui nous accueille ; et ce faisant, de nous-mêmes. 

Side-car marrakech
Marrakech Desert Agafay side car eaam

 Voyager ajoute à sa vie  – © éaam

Marrakech, au centre des regards 

Il est 9 du matin, peut-être 10h. La quiétude du Riad où nous avions posé nos valises se rompt soudainement par le vrombissement de deux motos qui approchent, et s’arrêtent. Quelques secondes passent et Felix passe le seuil du Riad et inonde le patio d’une jovialité sincère et communicative. Felix sera notre guide pour ce ride ; tout comme Rachel. 

Marrakech Desert Agafay side car eaam
Marrakech side car eaam

 Départ de Marrakech  – © éaam

Le temps de partager un café, nous quittons le Riad et découvrons les fameux side-cars. Ils sont resplendissants et lustrés. Nous rencontrons également Rachel. Le temps d’apprêter les véhicules et d’y attacher nos bagages, nous sommes enfin en route. Les motos ronronnent et annoncent notre passage à travers les ruelles de Marrakech : tous se retournent et sourient de voir notre caravane vintage passer. Certains pouces se lèvent : les Marrakchis semblent adorer les side-cars et ces échanges de sourires et de regards chaleureux donnent un nouveau relief à notre exploration. 

À quelques encablures, les premiers kilomètres de piste

Nous quittons la route principale et entamons nos premiers kilomètres de piste. Alors que nous roulons sur « nos » premières bosses, nous sommes agréablement surpris par le confort des side-cars, qui semblent glisser sur le sable et la roche. 

Première escale de ce road-trip : un vieux palais à l’histoire fascinante, où nos hôtes partagent avec nous un déjeuner traditionnel, concocté pour nous uniquement ; parce qu’il n’y a effectivement que nous. Ce périple est aussi exclusif qu’intimiste. L’expression « hors des sentiers battus » prend tout son sens. 

Le désert d’Agafay, l’Atlas en toile de fond. 

De retour sur la piste, nous traversons les derniers villages et pénétrons le désert d’Agafay : son immensité rocailleuse, ses dunes immobiles et en toile de fond, les montages de l’Atlas. Le majestueux Atlas ; le mythique Atlas : le Titan qui porte le ciel. 

Le désert d’Agafay & l’Atlas en toile de fond – © éaam

Nous filons à toute allure : le vent caresse nos visages et nos regards n’ont de cesse de s’évader et d’explorer l’horizon, sans cesse redessiné. Ce désert est magnifique, vibrant et encore humain : au détour d’une colline, un berger transhume. Nous nous arrêtons, nous nous saluons et regardons le troupeau s’éloigner. Tiens, le silence ! Le silence que seule une brise semble caresser. Ce silence qui nous parle. 

 Visages croisés sur la piste / désert d’Agafay – © éaam

Soudain, un bruit familier, et pourtant inattendu : Felix vient tout juste de déboucher une bouteille de blanc. Nous la partageons, sur l’une des plus belles terrasses du monde. Tiens : un autre moment d’éternité. 

Vin Marrakech Desert Agafay side-car moto eaam

Un verre de blanc au milieu du désert – © éaam

Le soleil se couche sur une forêt d’Eucalyptus

Nous reprenons la piste ; prochain arrêt : le bivouac qui finalement nous apparaît, tandis que nous dépassons une ultime courbe. Ainsi une dizaine de tentes blanches se fondent dans un paysage époustouflant. Fondé par un photographe, le Scarabeo Camp est un joyau d’esthétisme qui nous invite déjà aux rêveries les plus nomades. 

Le Scarabeo Camp – © Scarabeo Camp & © Lily Rose (Ne manquez pas de découvrir ses magnifiques photos)

Pourtant nous déposons nos bagages et repartons immédiatement : la nuit va bientôt tomber et Felix nous promet un spectacle aussi magnifique qu’inattendu : une forêt d’eucalyptus en plein désert. Derrière elle, le soleil se couche et la nuit semble accoucher de milliers d’étoiles. 

Forêt Eucalyptus Agafay Desert Marrakech

Forêt d’eucalyptus & Coucher de soleil – © éaam

Le Scarabeo Camp s’endort sous une poussière d’étoiles

Nous retournons au camp qui scintille à présent dans la nuit : le bivouac s’est paré d’une centaine de lanternes arabes. Nous découvrons nos tentes, arrangées avec goût. St Exupéry aurait pu y séjourner : ce sont peut-être ses valises, empilées là en guise de table de chevet. 

Des feux de camp sont allumés et nous retrouvons Rachel & Felix autour de l’un deux. Nous parlons de nos voyages, des lieux communs : la Chine où nous avons vécu, l’Irlande où Felix a grandi, les travaux d’Histoire de Rachel à propos d’un quartier de Marrakech… Aux anecdotes des uns se succèdent les rires des autres. Bientôt, nous partageons un festin marocain. Un délice de soirée, sous la Voie lactée. 

Bivouac Scarabeo Camp Marrakech Desert Desert

Le Scarabeo Camp, la nuit – © Scarabeo Camp

Le plus beau café du Monde

Se réveiller au Scarabeo Camp et y contempler l’Atlas avec un bon café, c’est un peu comme converser avec l’Univers ; dans le silence. Se sentir vivant et ressentir le premier jour du reste de votre vie. Mystique. 

Bivouac Desert Agafay Scarabeo Camp Marrakech

 Un moment d’eternité – © éaam

Il est désormais l’heure de rentrer ; sereinement, bercé encore et encore par la beauté du désert avec lequel semblent jouer les nuages. 

Et enfin, Marrakech! Son effervescence, son brouhaha, ses odeurs d’épices, sa médina… Quel contraste ! 

Finalement, l’heure également de se quitter avec Felix et Carole qui, chemin faisant, sont devenus de nouveaux amis. 

Aux dernières nouvelles, Rachel & Felix devaient passer à Madrid. 

 Team Up – © éaam

Vivre la même aventure / infos utiles

Réservez pour deux personnes – € / deux jours et une nuit / avec :

  • Français / Anglais / Chinois
  • Prise en charge à votre Hôtel, à Marrakech
  • Une moto et son pilote
  • Repas (Un déjeuner et un diner)
  • Une nuit au Scarabeo Camp + petit-déjeuner
  • Retour à Marrakech, là où vous le souhaitez. 

Ne manquez pas la publication de notre prochain billet, …

Cofounder & CEO at |

Entrepreneur, philanthrope, voyageur & poète

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *