Impact sur le monde

KYNAROU : focus sur une de nos associations partenaires

KYNAROU : focus sur une de nos associations partenaires
Rate this post

Kynarou : focus sur une de nos ONG partenaires

KYNAROU, l’une de nos ONG partenaires, créée en 2004, tire son nom du mot tamoul « Puits ». C’est une association de développement favorisant l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène des populations défavorisées. Nous avons eu la chance d’échanger avec Sophie Lehideux, fondatrice et directrice de Kynarou, à propos de l’association.

kynarou-association-equipe-membres-eau-inde-burkina-equipe
@Kynarou
  • Pouvez-vous présenter KYNAROU en quelques phrases ?

Kynarou est une ONG de développement, qui travaille sur l’accès aux services essentiels (eau, assainissement, déchets) pour les populations rurales défavorisées. Nous travaillons depuis 2004 en Inde du sud et depuis 2016 au Burkina Faso. En Inde, notre équipe de 18 salariés locaux coordonne tous les jours nos activités : en ce moment, nous mettons en place le projet WATSAN dans 6 villages du district de Theni. Le projet cible 7500 bénéficiaires et leur permettra un accès à une eau potable de qualité et en quantité suffisante, un accès à des sanitaires pour les femmes et les enfants. En complément, un système de gestion des déchets sera mis en place et nous commençons également la promotion et la formation des femmes à l’agriculture familiale (des potagers pour 30 femmes par villages, alimentés en eau par les eaux usées de leurs cuisines…).

 Au Burkina, nous travaillons en ce moment sur 4 villages (eau et assainissement). Chaque projet comporte de vastes programmes d’accompagnement et de sensibilisation des populations, afin qu’elles soient à même de maintenir en état les ouvrages installés.

Le challenge pour Kynarou, ces prochains mois, sera de réussir son changement d’échelle en adaptant le coeur de nos projets selon le contexte local de nos nouveaux pays d’intervention.

eau-association-kynarou-hygiene
@Kynarou
  • KYNAROU se concentre donc sur la mise en place de projets pour un accès durable à l’eau potable en France, en Inde et au Burkina Faso. Pourquoi avoir choisi cet axe d’action ? Pourquoi dans ces pays ?

L’eau est une denrée rare, dont beaucoup de pays vont malheureusement manquer, avec l’évolution du dérèglement climatique. Essentielle à la vie, elle permet également d’avoir accès à l’hygiène, à l’assainissement, d’avoir une alimentation saine. Sans eau, les villages défavorisés qui n’ont pas accès à d’autres infrastructures se meurent, avec des enfants qui souffrent de maladies hydriques et ne peuvent être scolarisés.

L’accès à l’eau permet également aux femmes de pouvoir avancer sur d’autres secteurs de leur vie : économique, communautaire, familial.

Nous avons débuté en Inde car c’est là que l’association est née et que les zones où nous travaillions à l’époque étaient des villages “intouchables”, où les populations n’ont pas accès à l’eau car ils sont considérés comme impurs et n’ont pas le droit à une eau saine, de par leur statut d’intouchable.

Cette injustice supplémentaire a été le point de départ de l’action. Loin de vouloir interférer dans les méandres de la culture indienne, que nous respectons totalement, il s’agissait juste de mettre en place de petits projets dans des villages en demande.

Petit à petit, une fois les accès à l’eau construits, les femmes nous ont fait part de leur grand besoin de sanitaires, pour éviter les agressions, les morsures animales nocturnes et la défécation à ciel ouvert.

Aujourd’hui, les volets d’action que nous menons sont circulaires et complémentaires et permettent une réelle amélioration du quotidien des habitants.

kynarou-femmes-inde-eau-potable-1
@Kynarou
  • Quels sont vos projets ou objectifs pour l’année 2019 ?

Terminer nos deux projets en Inde et au Burkina Faso, pouvoir mener les projets suivants rapidement fin 2019, dans ces mêmes territoires. Finaliser notre étude technique à Madagascar pour pouvoir envisager un début de projet en 2020. Renforcer l’équipe en France en recrutant un deuxième salarié. Et fêter les 15 ans de l’association, nous vous en dirons plus très rapidement…

  • Vous êtes partenaire de notre plateforme de voyage collaborative. Pour clôturer cette interview, une question plus personnelle : si vous étiez un pays, lequel seriez-vous ?

Une île dans le Pacifique… Moorea ou la Nouvelle Zélande…

Kynarou-association
@Kynarou

Vous pouvez aussi retrouver l’association KYNAROU sur leur site internet kynarou.fr, leur compte Facebook, Twitter et Instagram.

Ne manquez pas la publication de notre prochain billet, rédigé pour la communauté U2GUIDE par Elizabeth Blanchet, pour la nouvelle année. 

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *