blog-bg-logo.001.jpeg

Instituto Terra : Leur Combat pour la Protection de la Forêt Tropicale

protection de la forêt tropicale
L’urgence du besoin de préserver le poumon vert de la planète n’est plus à démontrer.

Aujourd’hui, la scène internationale prend en considération les dégâts causés par la déforestation et des acteurs se battent pour la préservation de ces espaces et la mise en place de pratiques durables et responsables.

Un des acteurs principaux luttant pour la protection de la forêt tropicale est Instituto Terra; partenaires de U2GUIDE depuis nos débuts, nous sommes fières de collaborer avec cette ONG majeure dans la conservation d’un des patrimoines les plus importants de l’humanité : la forêt Atlantique.

J’ai eu la chance de discuter avec Isabella Salton, directrice de Instituto Terra, elle a ainsi pu me parler de l’association, de ses projets et des résultats de leur combat dans un interview à coeur ouvert.

 

 

U2G: Le combat pour la préservation de la forêt amazonienne est un vaste sujet. Dans ce cadre, quels sont précisément les objectifs d'Instituto Terra ?

Isabella : Notre objectif est d’encourager le développement d’une écologie durable en conservant ou en restaurant les forêts primaires. Cela passe aussi par l’éducation locale et internationale et une optimisation de l’utilisation des ressources naturelles. Afin de mener à bien ces objectifs, nous nous concentrons sur 5 domaines :


  • L’éducation environnementale
  • Le rétablissement de l’écosystème
  • La semence de la forêt Atlantique
  • L’encouragement du développement rural durable
  • L’extension environnementale (focus sur l'eau et les cascades)

 

 

U2G: Pourquoi la sensibilisation à la déforestation de la forêt Atlantique est-elle si importante ?

Isabella: La forêt Atlantique couvrait à l'origine plus de 1,36 million de kilomètres carrés du territoire brésilien. Aujourd’hui, seulement 8,5% de cette surface demeure.

La croissance de la population et le développement économique de la région expliquent la majeure partie de cette déforestation, et ce qui reste maintenant est considéré comme l'un des environnements les plus menacés au monde.

Nous devons absolument protéger cette partie du monde. ll s’agit du plus grand réservoir de biodiversité au monde et ses ressources en eau alimentent plus de 112 millions d'habitants. C'est un grand nombre de personne et d'écosystème qui dépend de notre bien aimée forêt tropicale.

 

 

U2G: Quelles sont les conséquences directes de la déforestation ?

Isabella: Le rôle de la forêt Atlantique est souvent mal estimé, mais elle en fait beaucoup pour l’environnement et dans des domaines très variés, comme la protection du sol contre l'érosion, le contrôle du cycle de l'eau, la prévention ou la réduction des causes d’inondations, la sédimentation ...

À cause du nom respect de cet écosystème, les réservoirs d’eau sont compromis tout comme les ressources en énergie pour approvisionner les industries et la population régionale.

La conservation et la restauration de la forêt Atlantique est un défi, car la connaissance de sa biodiversité est encore fragmentée et son extension, qui correspond à deux fois la taille de la France, est sous forte pression.

La chose la plus importante à faire maintenant est de mettre en œuvre des actions efficaces pour sa conservation.

conséquences directes de la déforestationEutah Mizushima

 

 

U2G: En plus de la restauration de la forêt Atlantique, vous jouez un rôle important dans l’éducation environnementale au sein même de votre institut, le CERA. Quel est votre objectif à travers l'éducation et la formation environnementale dans vos domaines de compétences ?

Isabella: Nous avons que compris qu’un avenir durable se construit avant tout à travers l’éducation. Nous avons donc développé un centre éducatif environnemental accessible aux professeurs et étudiants du domaine public comme privé. Nous touchons également les communautés du Rio de Doce, les fermiers, les communautés indigènes, les groupes écologistes et même les leaders politiques.

Créé en février 2002 pour mettre en œuvre le programme éducatif et de recherche, le CERA - Centre d'éducation et de restauration de l'environnement vise à:


  • Étendre la technologie développée.
  • Promouvoir une prise de conscience concernant le modèle actuel de développement.
  • Préparer les agents de transformation vers le développement durable.

 

 

U2G: En travaillant sur la restauration des écosystèmes (flore, faune et eau), quelle est la première étape à prendre en compte pour aider à restaurer la diversité des espèces dans la forêt Atlantique ?

Isabella: la première étape est évidemment une prise de conscience. Sans la pleine conscience du rôle humain dans la nature et sa pertinence en tant qu'agent transformateur en bien ou en mal, nous ne pourrons mettre en place aucune action décisive.

Pour permettre la restauration des espèces, nous devons d’abord avoir conscience de l’impact positif ou négatif que l’environnement peut avoir sur nous et ainsi viendra l’engagement de la préservation.

Une fois cette première étape passée, nous pouvons déterminer les zones de restauration prioritaires et les actions futures.



 

U2G: Comment mesurez-vous les progrès réalisés dans vos efforts de reboisement?

Isabella: Ces progrès sont visibles à l’oeil nu ! Il y a quelques années, nous avons reboisé l’équivalent d’un pâturage, aujourd’hui, c’est à nouveau une forêt. Rien ne vaut les images pour se rendre compte du changement.

 




 

U2G: Vous êtes entourés de professionnels, qu’ils soient chercheurs, scientifiques, agriculteurs ou encore bénévoles. Quels sont les critères pour intégrer Instituto Terra ?

Isabella: Tout d'abord, nous prenons en compte l'amour pour l'environnement et la conviction des candidats dans notre projet. Les aspects techniques sont également vitaux, mais sans cette petite étincelle dans les yeux, il est impossible de travailler pour notre ONG... surtout dans cette région, avec peu de main-d'œuvre qualifiée le travail peut devenir très difficile !

Mais nous sommes ravis d’accueillir aujourd’hui des agronomes, des biologistes, des administrateurs, des comptables, des étudiants et des chercheurs .


 

U2G: Vous avez déjà beaucoup accompli, mais quel est l'objectif le plus ambitieuxqui vous attend ?

Isabella: Notre principal défi actuel est la restauration de 300 000 sources d'eau dans la vallée de la rivière Doce.

Des actions dans ce sens ont déjà été lancées à partir du Programme « Olhos d’Água", pour la protection des sources d’eau. C’est vraiment un objectif majeur qui nécessite un soutien important.

Il implique également un travail sur la collecte des ressources, l'éducation environnementale et la collaboration avec les petits agriculteurs. Il reste encore beaucoup à faire.

 

 

U2G: Vous connaissez notre concept et êtes partenaire de notre plateforme de voyage collaborative et philanthropique. Voyez-vous un lien entre le voyage et la déforestation ?

Isabella: Je pense que sans conscience, chacunes de nos actions sont liées à la déforestation.

Sur cette question, vous devez comprendre que les forêts ne sont pas seulement des arbres, mais également une faune. Tout cela crée un réseau important dans l’équilibre de l’environnement.

Le tourisme de masse ou nocif peut affecter les forêts à d'innombrables façons - incendie accidentel, déforestation pour construire des infrastructures, pollution ...

Mais beaucoup de ces dérives peuvent être évitées au-delà de la sensibilisation, en établissant des moyens de diminuer l'impact humain, peu importe où il se trouve.

 

lien entre le voyage et la déforestationJaime Spaniol



U2G: Comment notre communauté de guides et voyageurs peut-elle être utile à vos projets?

Isabella: il existe de nombreuses façons de nous soutenir et la plus simple est en nous faisant connaître, via le bouche-à-oreille ou les réseaux sociaux. Nous avons également une boutique en ligne et il est bien sûr possible de nous faire un don.

Chaque centime obtenu est investi dans les projets que l'Instituto Terra développe pour le reboisement de la forêt Atlantique, l'éducation environnementale, la recherche scientifique appliquée, la récupération des zones dégradées, etc.

 

 

U2G: Afin de finir cet interview, quel conseil concret pouvez-vous nous donner afin de minimiser notre impact sur l'environnement?

Isabella: Contribuez à l'héritage de la nature et des prochaines générations. Aidez à faire la différence dans le monde et travaillez pour transformer notre réalité !

Faites partie de ce changement !


J'espère que vous avez beaucoup appris sur la forêt tropicale et sur son protecteur, l'Instituto Terra. Tout est une question de conscience donc, agissons de manière responsable partout où nous allons et essayons de laisser une trace sur notre belle planète bleue dont nous pourrons être fiers.

le voyage comme expérience solidaire

Instagram

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ ! 

Vi

ARTICLES RÉCENTS