blog-bg-logo.001.jpeg

Comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en solo

Faire quelque chose pour la première fois, surtout seul(e), peut faire naître quelques angoisses. C’est normal ! Après tout la nouveauté c’est l’inconnu.

Et l’inconnu, on a toujours mille raisons d’en avoir peur. Un premier voyage, ça fait peur... Je ne peux que comprendre ce sentiment vertigineux qui grandit à l’idée de faire le grand saut, seul avec son sac à dos. Mais la peur est un obstacle qu’il faut absolument dépasser pour aller de l’avant ! Voici donc comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en solo. Voyageurs, voyageuses, c’est parti !

 

Regardez la forêt, pas l’arbre

comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en soloIB Wira Dyatmika

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut regarder les avantages et bienfaits du voyage (surtout si c’est le premier) et pas l’inverse ! Il est facile de se laisser emporter par toutes sortes de craintes et de se dire que finalement, on est aussi bien à la maison. Mais… vous l’avez voulu ce voyage… pas vrai ? Alors foncez ! Changez de perspective, projetez-vous avec positivisme ! Imaginez toutes les choses incroyables et enrichissantes qui seront à portée de mains si vous vous envolez et faites sauter les barrières mentales qui vous retiennent aujourd’hui ! Le voyage, c’est une page blanche… on y inscrit ce qu’on veut !

La forêt c’est aussi la vision d’ensemble : c’est apprendre en rencontrant de nouvelles personnes, être au contact de cultures si différentes ; se débrouiller par soi même et se découvrir capable de tout ; parler une nouvelle langue, rester bouche bée devant des paysages extraordinaires, décider de son itinéraire, changer d’avis ; c’est être libre. Pour chacun d’entre nous, et pour chaque voyage, il y a une somptueuse forêt qui nous attend !

 

 

Pas excuses !

comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en soloJoshua Earle

Les excuses… grrrr ! Ce sont elles qui coupent tous nos élans ! On aurait plutôt tendance à s’arrêter au premier petit obstacle plutôt que d’avoir l’esprit d’aventure et la curiosité de savoir ce qui se passerait si on y faisait face, quitte à prendre quelques risques. Les billets d’avion sont tellement chers, je ne parle pas la langue, je ne connais personne, et si je me fais piquer mes affaires ? Etc, etc. un paquet de pensées négatives qui si on les suivait nous inciteraient à tout, sauf à sortir de notre zone de confort !

La question à vous poser est la suivante : auriez-vous des regrets de ne pas avoir voyagé seule, dans 10 ans, lorsque vous serez mariée et avec des enfants ? Je parie que oui !

Et dans ce cas il faut absolument passer le pas, et sans plus attendre ! On ferme les yeux, on pense à la forêt et hop, on clique sur « réserver ». Ça y est. C’est fait ! Place au plaisir et aux infinies possibilités qui s’ouvrent à nous !

 

 

Réservez votre vol

comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en solo. Andrea Vincenzo Abbondanza

C’est un peu comme vouloir se jeter dans une eau froide. Il faut le faire vite ! Et une fois fait, plus de retour en arrière possible ;-)

Pensez à votre destination de rêve et prenez votre billet. Un point c’est tout… vous n’aurez plus le choix que de commencer à préparer le reste. Et c’est le plus excitant ! Chercher des conseils sur des forums dédiés sur les réseaux sociaux, choisir vos activités à destination… vous partez pour vous détendre ? Pour rencontrer des locaux ? Apprendre une langue ? Faire un trek inoubliable ou vous essayer à des sports extrêmes ? Préparez votre budget et votre agenda et ne vous arrêtez plus !

 

 

Soyez réaliste : pas de paranoïa

comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en soloAlex wong

J’ai des ami(e)s qui ne prennent pas l’avion ou ne font jamais rien d’aventureux (je suis sérieuse — jamais !) parce que leur peur de mourir dans l’avion, d’être kidnappé ou volé est plus forte que tout. Mais en réalité, ces peurs sont très irrationnelles. Des pensées négatives, voilà tout. Et si vous en doutez, ou si cela peut vous être utile, utilisez Google pour faire quelques recherches sur les probabilités qu’une de vos peurs, quelles qu’elles soient, n’arrive. C’est quasiment impossible.

Un autre conseil pour faire face à vos peurs de ce premier voyage c’est de ne pas vous laisser intimider par les infos, la télé, la presse ou même vos proches qui projetteront sur vous leurs peurs. Vivez votre vie ! Bien sûr, tout peut toujours arriver. Mais il suffit d’être raisonnable et de se faire confiance pour éviter le pire ou y faire face. Votre instinct est votre meilleure boussole. On dit que « ce qui ne tue pas rend plus fort ». C’est vrai. Et on aime toujours raconter l’épisode précis où l’on a su faire face à une situation inattendue, fièrement !

 

 

Confiance, confiance, confiance

Voici donc comment faire face à ses peurs lors de son premier voyage en soloRon Hansen

Ayez confiance en la bonne nature humaine. Quand vous voyagez, pour un mois ou pour un an, vous vous rendez compte que les locaux sont là, enclins à vous aider. Peu importe la barrière de la langue. Il y a aussi les autres voyageurs que vous rencontrerez. Et le simple fait d’être en voyage, comme vous, créera un lien. Vous verrez ! L’esprit « backpacker » est contagieux et il ouvre rapidement sur un partage de bon plan, des conseils, un repas, un logement…

Où que vous soyez vous n’êtes pas seul, mais entouré de personnes heureuses d’interagir avec vous. Les locaux sont curieux, les backpackers avides d’infos et d’expériences à partager. Ayez confiance !

Et puis ayez confiance en vous : vous pouvez y arriver. Vous pouvez tout faire. Absolument tout. Je ne pourrais jamais insister assez sur ce point. Il suffit d’oser, et de croire en vous et vos capacités. En voyage, on se découvre, souvent pour le mieux ;-) Des milliers de voyageurs novices se lancent chaque année, jeunes et moins jeunes, et reviennent transformés. Alors pourquoi pas vous ?

Au risque de sonner un peu cul-cul : suivez ce que votre cœur vous dicte.

Et dans le pire des cas, si rien ne se passait comme prévu, vous avez toujours la possibilité de rentrer chez vous. Je doute que cela n’arrive, mais si c’était le cas, rien de bien grave au final ! Au moins, vous aurez essayé !

 

 

Pour terminer, mon dernier conseil et de vous informer. Pour certains d’entre nous, le fait de s’informer sur notre destination en amont aidera à faire face à notre peur de ce premier voyage en solo. Pour d’autres, s’informer à destination sera la bonne approche. Vous trouverez bien assez vite un habitant ou un voyageur pour vous aiguiller au jour le jour.
Souvenez-vous aussi qu’un premier voyage ne doit pas forcément se faire à l’autre bout du monde. Le fait de partir moins loin peut aussi être rassurant et aider à passer le cap du premier voyage en solo et de réaliser qu’on est tout à fait capable d’aller un peu plus loin ensuite.
Vous êtes maître du jeu. Il s’agit de VOTRE voyage. Votre expérience. Vous êtes libre, et tout est possible… Ne l’oubliez pas !
Fermez les yeux… cliquez sur « réserver » et… vous aurez mis le pied à l’étrier !

le voyage comme expérience solidaire

... Vous pourriez aussi aimer !

Tagged Experiences, Travel Tips

Instagram

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ ! 

Vi

ARTICLES RÉCENTS