Uncategorized

8 des endroits les plus difficiles d’accès au monde

8 des endroits les plus difficiles d’accès au monde
Rate this post

Besoin de dépaysement, de mystère et de challenge ? Je vous ai concocté une liste des endroits les plus difficiles d’accès au monde pour sortir de votre zone de confort et à partir à la découverte de nouvelles émotions.

La Rinconada – Pérou

Considérée comme la ville la plus haute du monde, son environnement hostile en fait un lieu de vie difficile. Situé au milieu d’un glacier dans les Andes péruviennes, cet endroit est seulement accessible par camion à travers une petite route de montagne.

Les difficultés respiratoires liées à l’altitude et les conditions de vie très précaires sont le quotidien des habitants, principalement des mineurs recherchant de l’or dans la glace.

 endroits les plus difficiles d'accès au monde

Île de Norfolk – Océan Pacifique

Cette petite île Australienne est située entre l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. Malgré seulement 2000 habitants, l’île a son aéroport et si les heures d’avion ne vous font pas peur, cette destination est faite pour vous.

Île de Norfolk Océan Pacifique

Mcmurdo Station – Antarctique

Située sur l’île Ross au nord du continent, la station Mcmurdo est la plus grande d’Antarctique et accueille 1200 chercheurs du monde entier pendant la saison d’été. Il n’y a pas d’habitants officiels à Mcmurdo, juste des amoureux de science.

Mcmurdo Station Antarctique

 

L’île Pitcairn – Océan pacifique, Polynésie

Cette île Britannique se situe littéralement au milieu de l’océan Pacifique et seulement 50 habitants y vivent. L’aéroport le plus proche se trouve sur l’île Mangareva avec un vol par semaine et celui-ci dure 5 heures.

Cette île est tellement isolée que les habitants offrent un terrain gratuitement aux nouveaux venus pour y construire leur maison.

L’île Pitcairn Océan pacifique, Polynésie

 

Tristan da Cunha – Océan Atlantique

Cet archipel britannique détient le record de l’endroit le plus reculé du monde. Pour découvrir ses plages paradisiaques et ses 266 habitants, il ne faut pas moins de 6 jours de bateau à bord d’un cargo.

Tristan da Cunha Océan Atlantique

La péninsule du Cap York – Australie

Connue comme une beauté sauvage indomptée, cette péninsule se trouve à la pointe nord du pays et est très difficile d’accès. Les habitants sont essentiellement des aborigènes et certains endroits sont complètement inaccessibles à cause de la densité de la forêt tropicale. Un paradis intouché comme il en existe encore peu sur terre.

La péninsule du Cap York Australie

Okunoshima – Japon

Tout le monde connaît cette île japonaise sous le nom de l’île aux lapins. Comme son nom l’indique, l’île est envahie de lapins qui vivent en toute quiétude autour d’humains bienveillants. Cela donne envie d’y faire un tour, mais le chemin pour y parvenir est loin d’être simple. Il faut déjà aller au Japon… prendre un avion pour Hiroshima, puis deux trains, un ferry et finir en marchant.

Okunoshima Japon

Ittoqqortoormiit – Groenland

Ce village imprononçable est une localité groenlandaise et c’est l’un des lieux habités les plus isolés du Groenland. Entouré par les eaux gelées, les pêcheurs ne peuvent naviguer que 3 mois dans l’année.

Le lieu est connu pour sa flore et sa faune, qui comprend des ours polaires, des bœufs musqués, et des lions de mer.

Ittoqqortoormiit Groenland

Si vous avez déjà visité un de ces endroits, vous êtes définitivement un aventurier. Sinon, il n’est jamais trop tard pour en devenir un…

 

Partagez :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *